LE MANAGEMENT BIENVEILLANT AU MINISTERE DE L'INTERIEUR

La notion de management bienveillant, bien connue des pays anglo-saxons et qui commence à émerger en France, est issue de la notion de « care », prendre soin. D’un point de vue étymologique, le terme de bienveillance vient du latin « bene volens » ou « benignus », signifant « inoffensif » ou « sans gravité ».
En réalité, le management bienveillant est une manière différente de manager, humaine, en proximité et de façon plus implicante pour l’individu et l’organisation. La bienveillance active est une exigence de comportement individuelle, chacun faisant un effort pour l’autre dans un objectif de mieux-être, de juste reconnaissance.
Elle est aussi une nécessité, dans l’intérêt de la collectivité, afin d’optimiser les structures et les organisations, dans une logique d’adhésion et d’augmentation de la productivité.

>>> CLIQUEZ SUR LE TITRE POUR FAIRE APPARAÎTRE LE DOSSIER : Étude "Le management bienveillant au ministère de l'intérieur (mars 2018, 40 pages)