Topic outline

  • Actes des Journées d'Études et de Réflexion

    Bandeau JER

    Le CHEMI développe une formation de haut niveau au profit des cadres dirigeants civils et militaires du ministère de l'intérieur. Elle s'opère notamment par les Journées d'Études et de Réflexion (JER) au cours desquelles des intervenants et experts reconnus apportent leur vision sur des problèmatiques actuelles. Plus d'une centaine de préfets se sont inscrits dans les modules de formation stratégique que sont les JER. Les contrôleurs et inspecteurs généraux de la police nationale et les généraux de la gendarmerie nationale bénéficient également de ces formations innovantes. Des ACTES sont publiés à l'issu des JER, reprenant l'ensemble des conférences de la journée. Ils sont illustrés par des photos des participants.

    • Renforcer la coopération transfrontalière

      Il est nécessaire de renforcer le dynamisme des territoires frontaliers. La construction européenne s'est traduite au cours des 50 dernières années par une large ouverture des frontières nationales, la libre circulation des personnes, des entreprises, des capitaux et par la mise en œuvre de nouvelles politiques publiques et de coopération dans les domaines de la sécurité, des transports, de l'éducation, de l'énergie, de la santé et de l'emploi. Si ces politiques relèvent d'une dimension européenne et nationale, le préfet joue aussi un rôle essentiel dans la construction de nouveaux services publics transfrontaliers en fédérant les acteurs.

      En 2018, plus de 10 millions d'habitants vivent dans les espaces transfrontaliers et plusieurs centaines de milliers de travailleurs français traversent la frontière quotidiennement en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, en Suisse, en Italie, à Monaco, en Espagne ou en Andorre.


    • La sécurité des mobilités

      La sécurité des mobilités constitue clairement une des priorités stratégiques de la Gendarmerie nationale. Cette sécurité des mobilités constitue le fil rouge de nombreux travaux au niveau central, notamment de projets de lois du quinquennat en cours, et va contribuer à poser une nouvelle vision de notre cadre d’action et à donner de nouvelles capacités d’action à nos gendarmes.

      Elle doit s’inscrire dans un nouveau cadre de raisonnement innovant par rapport à notre cadre traditionnel de raisonnement tactique. Elle s’inscrit dans le territoire classique, notamment par la Politique de sécurité du quotidien (PSQ) et au développement du contact avec la population.

      Mais les mobilités s’étendent également aux territoires numériques, aux échanges de données, à l’intelligence artificielle. Les mobilités sont au cœur de nos environnements actuels et futurs

    • Le préfet et l'intelligence artificielle

      Les réflexions autour de l’intelligence artificielle doivent répondre aux enjeux de sécurité intérieure, de gestion des  crises ou encore de répartition des moyens matériels et humains. À ressources égales, elle conduira à mieux assurer la sécurité des citoyens.

      Il appartient néanmoins au ministère de l’Intérieur de garantir un usage de ces technologies respectueux des libertés publiques. Mal employée, l’intelligence artificielle peut conduire à réduire le citoyen à ses données. Nous sommes déjà témoins de ces excès chez certaines entreprises privées.

      C’est pourquoi le ministère de l’Intérieur participe à la réflexion générale, initiée par le Président de la République et le rapport VILLANI, pour donner un sens à l’intelligence artificielle. Ce n’est que lorsque la République est sûre d’elle-même, de ses valeurs et de ses principes, qu’elle agit dans l’intérêt des citoyens et de la Nation.

    • La modernisation de l'Etat et la nouvelle approche européenne du Royaume-Uni

      Mme le Premier ministre Theresa MAY a formulé le slogan affirmatif "BREXIT IS BREXIT" pour signifier le caractère irréversible de la sortie de l'Union européenne du Royaume-Uni. Sur cette question stratégique essentielle de l'avenir du continent européen, un groupe d'études préfectoral s'est rendu à Londres pour étudier cette problématique et mesurer les impacts de la sortie de l'Union européenne dans le champ des affaires intérieures et de sécurité.

    • Mieux intégrer les réseaux sociaux dans l'approche opérationnelle

      Cette journée d’études et de réflexion est consacrée aux enjeux liés aux réseaux sociaux. De plus en plus présents dans nos environnements familiaux et professionnels, maîtrisés par les plus jeunes générations –« les digital natives »– ils deviennent une part intégrante de notre quotidien. La vitesse avec laquelle la connaissance d’un événement se diffuse sur ces réseaux nous impose de prendre en compte cette nouvelle réalité et de l’intégrer à la manœuvre médiatique. Nous pouvons également tirer profit de ces modes de communication et plus largement des nouvelles technologies afin d’optimiser nos procédures internes et renforcer nos liens avec la population. Il s’agit ainsi d’accompagner la transformation digitale de la gendarmerie.

    • Anciens numéros